Mission et vision

Tout comme celle des 45 autres ordres professionnels, la mission principale de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés est la protection du public, lequel comprend les travailleurs, les dirigeants, les gestionnaires et les organisations. Aujourd’hui, protéger le public, c’est permettre à chaque individu de s’épanouir dans un milieu de travail sain, collaboratif et innovant et propulser les organisations à travers la transformation numérique et sociétale.

De plus, pour l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés, la protection du public c’est aussi sensibiliser et influencer la société en veillant à l’adoption des meilleures pratiques professionnelles par les CRHA et CRIA, en contribuant au succès des organisations, en habilitant et responsabilisant les travailleurs, en outillant les dirigeants et les gestionnaires afin qu’ils posent les bons gestes RH et en s’assurant d’une progression soutenue de la profession et de sa notoriété.

Conformément à la planification stratégique Horizon 2018-2022, la mission de l’Ordre se concrétise par les actions suivantes :

  • Influencer les politiques publiques et les pratiques RH au sein des organisations en prenant position publiquement sur des enjeux de société liés au travail afin de devenir la référence en cette matière pour le gouvernement, les principaux acteurs socio-économiques et les médias.
  • Développer les compétences RH des autres acteurs de l’écosystème du monde du travail en sensibilisant, informant et développant les compétences RH des dirigeants et gestionnaires. L’Ordre veut rassembler la grande communauté RH du Québec et agir comme catalyseur afin d’anticiper les impacts de la transformation numérique et sociétale.
  • Transformer la profession et faire évoluer son impact et sa crédibilité en renforçant l’encadrement et l’accompagnement des CRHA et des CRIA dans leur pratique et en soutenant le développement de nouvelles compétences. Il est également fondamental d’assurer une relève abondante et motivée et de faire rayonner la profession dans les différents milieux professionnels.
  • Incarner l’exemple d’une organisation saine, collaborative, innovante et à l’ère numérique en exerçant un style de gestion cohérent avec les valeurs de l’Ordre et les pratiques RH reconnues, en adoptant des pratiques collaboratives, novatrices et agiles et en intégrant des technologies numériques avancées aux processus de l’Ordre.

L’Ordre s’acquitte donc de sa mission en :

  • Contrôlant la compétence et l’intégrité de ses membres;
  • Surveillant et réglementant l’exercice de la profession;
  • Gérant le processus disciplinaire;
  • Favorisant le développement de la profession;
  • Contrôlant l’usurpation du titre.

Nos valeurs

  • Intégrité

    Notre éthique et notre transparence inspirent confiance.

  • Innovation

    Nous sommes ambitieux, créatifs, agiles et tournés vers l’avenir.

  • Excellence

    Nous misons sur la qualité, la pertinence et l’amélioration continue.

  • Collégialité

    Notre intelligence collective fait notre distinction.

Nos valeurs

Nos services

Afin de s’acquitter de son mandat de protection du public, l’Ordre s’assure que ses membres offrent des services de qualité et qu’ils maintiennent leurs compétences à jour tout au long de leur vie professionnelle. Pour ce faire, l’Ordre offre différents services, dont :

  • L’établissement des exigences relatives à l’admission à la pratique;
  • L’évaluation de la formation et de la compétence des candidats à la profession souhaitant obtenir un permis de l’Ordre;
  • L’actualisation et le développement des compétences des membres par la formation continue obligatoire, la publication de la revue RH et la publication d’articles en lien avec la profession;
  • L’encadrement des pratiques professionnelles et le soutien au développement, notamment par la production et la mise à jour du Guide des compétences des CRHA et CRIA, la diffusion de guides de pratique, de lignes directrices et d’autres outils d’accompagnement des membres;
  • La surveillance de l’exercice de la profession par les pairs dans le cadre du processus d’inspection professionnelle;
  • Le traitement des plaintes du public (demandes d’enquête) et des autres informations relatives à une infraction déontologique qu’aurait pu commettre un CRHA ou un CRIA, notamment par la réalisation d’enquêtes et, le cas échéant, par le dépôt de plaintes disciplinaires;
  • Le traitement des plaintes relatives à l’usurpation des titres réservés de « conseiller en ressources humaines agréé » et de « conseiller en relations industrielles agréé » par des personnes qui ne sont pas membres de l’Ordre;
  • La vérification du respect des obligations en matière de formation continue;
  • L’application de mesures administratives ou disciplinaires en cas de manquement.

En ce qui concerne plus directement le public :

  • Informer sur le rôle de l’Ordre.
  • Vérifier le statut d’un membre.
  • Traiter les demandes d’admission à la profession.
  • Informer sur les recours possibles prévus par le Code des professions (l’Ordre n’a juridiction que sur ses membres).
  • Traiter les plaintes et les demandes d’enquête.
  • Traiter les demandes de conciliation et d’arbitrage de comptes.
  • Publier sur le site Internet de l’Ordre de l’information professionnelle pour accompagner le public dans la gestion des ressources humaines (ex. : Guide pratique sur les changements à la Loi sur les normes du travail, guide sur comment s’adapter à la légalisation du cannabis dans les milieux de travail).
  • Publier sur le site Internet de l’Ordre le Répertoire des membres pour vérifier si une personne est membre de l’Ordre.
  • Offrir des activités de développement professionnel accessibles à tous.

Engagements en matière de qualité des services

L’Ordre s’engage auprès du public, de ses membres et de ses autres clientèles à :

  • Faire preuve de respect, de compétence, d’intégrité, d’éthique et de transparence dans la conduite de ses affaires.
  • Offrir un accueil courtois et une écoute attentive, respectueuse et empathique.
  • Donner suite, dans un délai de 48 heures ouvrables, à toute demande formulée par écrit (poste, courriel ou télécopie) ou par téléphone.
  • Respecter l’heure convenue pour tout rendez-vous qui a lieu dans les bureaux de l’Ordre; tout contretemps sera communiqué à la personne concernée dans les meilleurs délais.
  • Diriger la personne qui se présente à nos bureaux sans rendez-vous vers le personnel compétent afin que sa demande soit traitée avec diligence.
  • Traiter toute plainte, demande d’enquête ou de conciliation et d’arbitrage de comptes avec objectivité et impartialité.
  • Traiter toute demande avec courtoisie, respect et compétence et avec un souci de fournir une information claire.
  • Traiter toute demande d’admission avec équité, objectivité, impartialité, transparence et célérité.
  • Traiter les demandes d’admission qui comportent toutes les pièces requises dans un délai de 10 à 15 jours ouvrables.

    Note : Un délai plus long est à prévoir lors des périodes d’affluence (septembre et mars) qui correspondent aux dates limites d’inscription à l’examen d’équivalence.

  • Offrir un contenu continuellement réévalué et rajusté en fonction du contexte et des besoins.
  • Rester à l’affût de tout outil, méthode ou approche novateurs susceptibles d’améliorer l’efficacité et la pertinence de sa prestation de services.

Vidéo de la semaine

En matière de rémunération, comme le « combien » n’augmente pas nécessairement la motivation des employés, mieux vaut miser sur le « comment ».

Découvrez toutes les activités de développement professionnel

Voir les activités
Ajouté à votre librairie Retiré de votre librairie