Vous lisez : Augmentation salariale moyenne prévue pour 2015 : 2,8 %

Dans le cadre de son 13e Rendez-vous Rémunération, l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés dévoile les perspectives d’augmentation salariale 2015 pour le Québec et le Canada. Cette information rendue disponible à quelques mois du début de la nouvelle année est un indispensable pour toutes les organisations du Québec.

L’augmentation salariale moyenne prévue pour le Québec en 2015 est de 2,8 %, tandis qu’elle se situe à 2,9 % pour l’ensemble du Canada. Ces résultats proviennent d'enquêtes menées auprès de 2754 entreprises par sept cabinets spécialisés en rémunération : Hay Group, Mercer, Morneau Shepell, Normandin Beaudry, PCI Perreault Conseil, Saucier Conseil et Towers Watson. En plus des données pour l’ensemble des travailleurs, les résultats combinés fournissent également les prévisions des hausses salariales anticipées par secteur d’activité et par catégorie d’emplois.L’augmentation salariale moyenne prévue pour le Québec en 2015 est de 2,8 %, tandis qu’elle se situe à 2,9 % pour l’ensemble du Canada. Ces résultats proviennent d'enquêtes menées auprès de 2754 entreprises par sept cabinets spécialisés en rémunération : Hay Group, Mercer, Morneau Shepell, Normandin Beaudry, PCI Perreault Conseil, Saucier Conseil et Towers Watson. En plus des données pour l’ensemble des travailleurs, les résultats combinés fournissent également les prévisions des hausses salariales anticipées par secteur d’activité et par catégorie d’emplois.

« Ces prévisions pour 2015 vont dans le même direction que celles des trois dernières années. Elles sont encourageantes, en raison surtout du contexte de ralentissement de l’économie mondiale et de la période d’austérité qui s’amorce au Québec. En outre, la stabilisation du taux d’inflation tant au Québec qu’au Canada laisser présager une augmentation du pouvoir d’achat des travailleurs en 2015. D’ailleurs, si la tendance se maintient, ce sera le cas pour l’année 2014, avec une augmentation moyenne réelle de 2,2 % au Québec et de 3,0 % au Canada », commente Florent Francoeur, CRHA, président-directeur général de l'Ordre.

Prévisions d’augmentations salariales : très peu de variation
On observe pour 2015, une très faible variation dans les hausses salariales anticipées, tant entre les secteurs d’activité qu’entre les catégories d’emplois. Il semblerait que les organisations ne misent plus autant sur le salaire pour se distinguer de la concurrence. La flexibilité d’horaire, un programme de santé et mieux-être ou la possibilité de développement sont maintenant des incitatifs pour attirer les travailleurs.

La plus forte augmentation moyenne est prévue au Québec se situe dans le secteur de l’administration publique, soit 3,0 %. Au Canada, le secteur primaire (incluant le pétrole et le gaz) remporte la palme avec une augmentation moyenne prévue de 3,5 %. Dans la belle province, le secteur où la perspective de hausse salariale est la moins élevée est celui du commerce de gros et de détail, soit 2,6 %. Au Canada, deux secteurs se partagent le dernier rang, soit celui du commerce de gros et de détail et celui de l’administration publique, tous deux avec une augmentation moyenne de 2,6 %.

« Certains résultats sectoriels sont à mon sens surprenants. Je trouve frappant que le secteur de l’administration publique soit celui qui arrive en tête de peloton au Québec. En effet, le message d’austérité véhiculé par le gouvernement du Québec depuis quelques mois combiné au contexte de négociation dans le secteur public me portait à croire que les employeurs du secteur public seraient moins enclins à offrir des augmentations salariales supérieures à la moyenne québécoise », indique M. Francoeur.

On constate également une homogénéité entre les catégories d’emplois, tant au Québec qu’au Canada. Ainsi, au Québec, on note un écart de 0,2 pt % entre la catégorie Cadres et professionnels où la hausse la plus importante est anticipée, soit 2,9 %, et les catégories Opérations et production et Soutien administratif et technique où la hausse la moins élevée est prévue, soit 2,7 %.

Pour en savoir plus
Pour consulter le tableau synthèse de l'étude sur les prévisions salariales des employeurs pour 2015, cliquez ici.

Renseignements sur le Rendez-vous Rémunération
Date : le mardi 30 septembre 2014
Heure : 9 h
Lieu : Centre Mont-Royal, 2200, rue Mansfield, Montréal

Le programme est disponible ici : www.portailrh.org/RDV/remun/horaire/

Ajouté à votre librairie Retiré de votre librairie