Vous lisez : Grand Canyon : La conquête de l’Ouest

Immense, authentique, sauvage… Les superlatifs ne manquent pas pour décrire cette merveille de la nature dont nous faisons un tour d’horizon.

En mission commanditée par le Mexique, les conquistadors menés par le capitaine Don Lopez de Cardenas furent les premiers hommes blancs à atteindre la région du Grand Canyon en 1540. Cependant, faute d’avoir pu découvrir une mystérieuse cité d’or, ils furent contraints de rebrousser chemin. Ce ne sera que 300 ans plus tard que la région sera explorée et cartographiée, grâce à l’expédition de John Wesley Powell qui descendit le fleuve Colorado en 1869.

Tout est une question de points de vue!

Vous ne serez sûrement pas seul lors de votre étape à Mather Point, mais ce site reste l’un des grands classiques du Grand Canyon. Un conseil, allez-y tôt afin de profiter du lever du soleil. Et en fin de journée, dirigez-vous vers Maricopa Point, situé aussi sur la South Rim et qui offre un panorama très prisé au coucher du soleil. Enfin, si la profondeur vertigineuse du canyon et ses falaises abruptes ne vous effraient pas, n’hésitez pas à vous rendre au point de vue The Abyss. Vous y longerez certaines des parois les plus raides!

À dos de mulet…

Si la descente à pied dans le Grand Canyon ne vous attire pas (elle peut s’avérer éprouvante, reconnaissons-le), laissez-vous tenter par une excursion à dos de mulet. Une expédition sur deux journées consécutives vous permettra de descendre au fond du canyon et de séjourner au Phantom Ranch. Cependant compte tenu de l’affluence, il est fortement conseillé de réserver : il peut y avoir jusqu’à deux ans d’attente!

Saviez-vous que…

  • 5000 km2
    Surface occupée par le Grand Canyon
  • 2 rives
    Le grand Canyon se découvre à partir de ses deux rives, la South Rim et la North Rim
  • 5 millions
    Nombre de visiteurs chaque année dans le parc
  • 2000
    Nombre d’habitants à l’année
  • 47º C
    Température au mois de juillet

Pour une pause rafraîchissante

Situées au sein d’une réserve indienne, les chutes d’Havasu sont accessibles depuis la plateforme rocheuse Hualapai Hilltop pour une randonnée d’environ 15 km. Le long de la descente, vous aurez l’occasion de traverser le village amérindien de Supai, où 450 personnes vivent encore actuellement. Le peuple Havasupai, ou « peuple des eaux bleu-vert », tire son nom de la couleur translucide des chutes d’eau qui se succèdent en contrebas.

Un canyon plus près de Montréal?

Si les formations rocheuses de l’Arizona vous semblent un peu lointaines, visitez plutôt celles d’Ausable Chasm. Situé à une heure de Montréal dans l’État de New-York, ce canyon d’une longueur de 3 km vous fera traverser de magnifiques gorges en bordure de rivière. De nombreuses activités sont proposées à l’année, convenant à tous les goûts. Une belle sortie de fin de semaine…

Source : Revue RH, volume 19, numéro 4, septembre/octobre 2016.

Ajouté à votre librairie Retiré de votre librairie