Le processus disciplinaire, nécessaire pour tenter de corriger certaines situations fautives, n’est pas toujours le meilleur outil à la disposition du gestionnaire, car il utilise la menace et la crainte comme leviers pour inciter l’employé à changer. De par leur nature négative, ces moyens ne suscitent pas la mobilisation vers un changement positif de comportement. Heureusement, il existe une autre voie beaucoup plus porteuse de succès : il s’agit de recadrer sans discipliner. Cette approche agit comme un filtre : plutôt que d’avoir directement recours au processus disciplinaire dès qu’une faute mineure est commise, le gestionnaire invite l’employé à résoudre le problème en faisant appel à sa fierté s’il s’engage à changer un comportement inadéquat et à son sentiment de culpabilité s’il ne respecte pas la parole donnée.

Objectifs d'apprentissage

  • Comprendre pourquoi le processus disciplinaire ne permet pas des changements de comportements durables.
  • Identifier les réactions défensives des employés et les gérer.
  • Être en mesure d’appliquer la technique « Virage 180 ».

Contenu

  • L’approche disciplinaire et ses limites.
  • Le comportement humain : pourquoi est-il difficile de changer?
  • Virage 180 : les 4 étapes détaillées, les mécanismes de défense des employés et les réponses des gestionnaires.
  • La conclusion critique : susciter la fierté et l’engagement.

Méthodologie

Présentations et échanges (40 %), exercices en assemblée plénière et en sous-groupes (35 %), pratique de la méthode à partir de cas concrets du quotidien des participants (25 %).

Participants visés

Tous les professionnels en gestion des ressources humaines.

Ajouté à votre librairie Retiré de votre librairie