Est-il possible d’être inspirant quand les changements se succèdent à un rythme qui permet à peine aux gens de s’y adapter? Peut-on demander l’adhésion à des décisions avec lesquelles on n’est pas d’accord soi-même? Est-il possible d’annoncer les mauvaises nouvelles sans démoraliser les troupes et sans trahir ses principes? Oui. Cela est possible.

Cette formation d’une journée vise à outiller tout professionnel, conseiller comme gestionnaire, pour qu’il aborde avec assurance les conversations difficiles qu’il aurait autrement tendance à éviter ou à faire en vitesse pour « s’en débarrasser ». Ce faisant, il nuirait au moral de l’organisation et créerait des sentiments d’inquiétude et de désaffection.

Quand on a « le courage de dire », on a ce qu’il faut pour se comporter en professionnel responsible, intègre et courageux.

Objectifs d'apprentissage

  • Estimer l’impact de leur façon de communiquer sur la mobilisation dans les situations où il y a de la résistance anticipée.
  • S’exercer à un entretien difficile pour développer l’aisance à le faire.
  • Désamorcer la résistance dans un contexte de transformation.
  • Utiliser les étapes pour se rallier aux décisions qu’ils doivent communiquer.

Contenu

  • Méthode de préparation pour tenir une conversation difficile avec courage.
  • Scénario d’entretien de gestion éprouvé.
  • Initiation à l’art de la question pour stimuler l’adhésion et valider l’engagement.

Participants visés

Tous les professionnels en ressources humaines et en relations industrielles.

Ajouté à votre librairie Retiré de votre librairie