Vous lisez : Augmentation salariale 2016 : les travailleurs seront agréablement surpris

Malgré le climat d’austérité, les travailleurs devraient être agréablement surpris quant à leur augmentation salariale de 2016. En effet, les perspectives d’augmentation selon les organisations québécoises sont en moyenne de 2,6 % pour la prochaine année, alors que les travailleurs s’attendent à beaucoup moins, soit 1,5 %.

L’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés dévoile les perspectives d’augmentation salariale 2016 pour le Québec et le Canada. Celles-ci combinent les prévisions de sept cabinets en rémunération qui regroupent les réponses de près de 3000 organisations québécoises et canadiennes.L’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés dévoile les perspectives d’augmentation salariale 2016 pour le Québec et le Canada. Celles-ci combinent les prévisions de sept cabinets en rémunération qui regroupent les réponses de près de 3000 organisations québécoises et canadiennes.

Attentes pessimistes des travailleurs

L’augmentation salariale moyenne prévue pour 2016 au Québec est de 2,6 %, alors que selon un sondage CROP-CRHA , les travailleurs s’attendent à une augmentation de seulement 1,5 %. D’ailleurs, 1 travailleur sur 5 pense même n’obtenir aucune augmentation. Autre fait notable, les hommes s’attendent à davantage (1,6 %) que les femmes (1,4 %).

« Historiquement, les prévisions salariales sont de quelques points supérieures aux augmentations réellement attribuées. La différence est telle entre la prévision des organisations et l’attente des travailleurs, que l’augmentation réelle devrait tout de même agréablement surprendre les travailleurs. » souligne Francine Sabourin, CRHA de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés.

Prévisions salariales 2016

Prévisions salariales homogènes

Les organisations canadiennes prévoient également une augmentation salariale de 2,6 % en 2016. « L’industrie pétrolière et gazière avait tendance à augmenter la moyenne canadienne. Puisqu’elle connaît des difficultés, les prévisions du Québec et du Canada tendent à se rapprocher. » constate Mme Sabourin.

Encore cette année, les résultats varient peu selon le secteur d’activité, la catégorie d’emploi ou la taille de l’entreprise. À preuve, il n’y a que 0,2 % de différence entre les secteurs d’activité où la prévision est la plus élevée et celui où elle est la plus basse au Québec. Il en est de même pour les catégories d’emploi où les cadres et professionnels devraient bénéficier d’une hausse de 2,6 %, tandis que les employés d’opération et de production devraient recevoir 2,4 %. « L’intégration des technologies de l’information et la hausse des interactions économiques entre les entreprises de tous types diminuent fort probablement les écarts. » explique Mme Sabourin.

Prévisions salariales 2016

Détermination des augmentations salariales

Selon les conseillers en ressources humaines agréés (CRHA) sondés , les principaux facteurs qui déterminent les augmentations salariales sont les évaluations de rendement (61 %), les conventions collectives (53 %), l’atteinte des objectifs individuels (42 %) et de l’organisation (38 %).

Prévisions salariales 2016

Pour en savoir plus

Afin de télécharger l’infographie complète, cliquez ici.

Ajouté à votre librairie Retiré de votre librairie