Vous lisez : Quand les réseaux sociaux s'invitent au travail : trois essentiels pour ne pas tomber dans l’embarras

Tous les experts s’entendent pour le dire, la présente campagne électorale provinciale est définitivement 2.0. Toutefois, bien qu’ils soient un excellent moyen de communication, les réseaux sociaux peuvent parfois créer des situations délicates. L’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés profite de la campagne électorale pour rappeler trois essentiels concernant l’utilisation des réseaux sociaux au travail.

1. Employeurs : formalisez vos attentes et communiquez-les
Afin d’éviter les zones grises et d’assurer la cohérence des actions, l’employeur doit prendre le temps de bien clarifier ses attentes et fixer les limites quant à l’utilisation des réseaux sociaux par ses employés. Que ce soit sous forme de politique ou par l’ajout d’un code de conduite sur l’utilisation des réseaux sociaux, il leur donne ainsi l’heure juste.

2. Travailleurs : soyez responsables et professionnels
L’utilisation d’Internet et des réseaux sociaux permet de s’ouvrir sur le monde, mais le monde a lui aussi l’œil ouvert! Dans ce contexte, il est important de surveiller le type d’information publié sur les réseaux sociaux. Le travailleur ne doit surtout pas oublier qu’il a une obligation de loyauté envers son employeur en vertu de l’article 2088 du Code civil du Québec. En ce sens, il doit être prudent et ne pas publier d’informations confidentielles ou mensongères. Il doit aussi faire attention aux rumeurs et surtout ne pas s’improviser expert sur un sujet qu’il ne maîtrise pas.

3. Employeurs et travailleurs : agissez avec respect
Afin de s’assurer que les médias sociaux sont des invités de marque dans les milieux de travail, il est essentiel qu’à la fois le travailleur et l’employeur agissent avec respect. L’employeur doit respecter la vie privée de ses employés relativement à l’utilisation des réseaux sociaux. Le travailleur doit de son côté observer son devoir de loyauté et être respectueux de ses collègues et de l’entreprise. Les réseaux sociaux ne sont pas l’endroit pour régler des comptes avec un collègue ou un supérieur.

« L’utilisation des médias sociaux dans un contexte de travail peut faire émerger une véritable culture de collaboration au sein des entreprises. C’est aussi une vitrine formidable pour les employeurs afin de faire valoir leur entreprise auprès de candidats potentiels. Si tout le monde agit avec respect et prend ses responsabilités, permettre l’utilisation des médias sociaux en entreprise peut assurément représenter une valeur ajoutée », déclare Florent Francoeur, CRHA, président-directeur général de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés.

Il reste à voir si les partis politiques et les candidats appliqueront ces trois essentiels dans l'utilisation des réseaux sociaux au cours de la campagne électorale.

Consulter la section Élections 2012 de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés : www.portailrh.org/elections2012

Ajouté à votre librairie Retiré de votre librairie