Vous lisez : L’expérience candidat : Concepts essentiels
Il y a quelques mois, une connaissance qui était en recherche d’emploi me racontait sa dernière expérience d’entrevue. Après avoir passé avec succès le « test de la patiente », elle a été accueillie avec plus de dix minutes de retard par le recruteur. Finalement invitée dans la salle, elle a répondu à une interminable série de questions. Sans nouvelles plusieurs jours après l’entrevue, elle a tenté de joindre le recruteur, qui l’a finalement rappelée quelques semaines plus tard en l’invitant à une deuxième entrevue, suivie d’une batterie de tests. Mais il était trop tard : elle avait finalement trouvé un autre emploi. Je suis sûre que des histoires comme celle-ci, vous en avez entendu plusieurs!

De nos jours, la course aux talents est féroce. En tant qu’entreprise, il est temps de vous démarquer! Réduisez les zones nébuleuses et excellez à créer une expérience candidat inoubliable!

Qu’est-ce que l’expérience candidat?

Ces dernières années, on entend beaucoup parler de l’expérience candidat. Mais qu’est-ce que l’expérience candidat exactement?

L’expérience candidat est l’ensemble des impressions, sentiments et ressentis par lesquels passent vos candidats lors de leur processus de recrutement.

Elle part de votre marque employeur (la réputation de votre entreprise, votre marketing RH), passe par le sourcing/recrutement et la sélection, et se termine par l’accueil et l’intégration de votre candidat.

Pourquoi vouloir améliorer l’expérience candidat? Quels sont les impacts d’une expérience candidat positive?

Dans le contexte actuel du marché de l’emploi au Québec, où l’offre est supérieure à la demande, l’expérience candidat est la clé de votre impact, en tant que recruteur, sur la marque employeur de votre entreprise.

Le tableau ci-dessous compare l’impact des expériences candidat positives versus négatives.

Statistiques sur l'expérience candidat positive et négative

Les situations ayant un impact négatif sur l’expérience candidat sont nombreuses.

Voici quelques exemples :

  • L’indisponibilité ou la non-identification d’une personne ressource en cas de besoin
  • L’impossibilité de poser des questions sur un poste ou sur l’entreprise
  • Le non-professionnalisme d’un recruteur
  • Les (trop) nombreuses étapes d’un processus de recrutement
  • Le manque de communication avec les candidats
  • Les recruteurs qui ne fournissent pas de rétroaction aux candidats
  • Les candidats qui ne sont pas invités à fournir leurs impressions et leur rétroaction à propos de leur expérience
  • Les problèmes techniques pour postuler
  • Les directives nébuleuses de la demande d’emploi
  • Les formulaires de demande d’emploi fastidieux
  • Le manque de souci du détail (par exemple : fautes d’orthographe dans les affichages, pas de lien vers la demande d’emploi, affichage expiré, etc.)

Quand un exercie est-il considéré complet?

Lorsque l'affichage est fait selon les modalités de la loi, et la date de cet affichage doit être déclarée dans le Demes.

Comment peut-on améliorer l’expérience candidat?

Selon un article de Veronica Blatt (« Improve the Candidate Experience in Your Recruitment Efforts ») apparu sur le blogue de NPAworldwilde (2015), les candidats veulent une communication accrue, plus de suivis et d’interaction humaine. L’approche du recruteur est donc la clé du succès : faire preuve de créativité pour créer un effet « WOW » et adopter une approche empathique qui permettra au recruteur de se mettre à la place du candidat.

N’oubliez pas que l’ère des offres d’emploi dans les journaux est désuète. Le monde change et évolue, donc celui du recrutement aussi. Les nouvelles technologies comme l’Internet et les téléphones intelligents font que l’information est disponible partout, en tout temps.

Par conséquent, mettez les technologies de l’avant dans votre processus : les candidats doivent pouvoir postuler au moyen de médias variés. La demande d’emploi pour le poste annoncé doit être simple et rapide. C’est ça, LA tendance!

À considérer

Selon le sondage « How Many Candidates Are You Missing Out On? » de Webrecruit (2015) :

  • 30 % des chercheurs d’emploi utilisent leur téléphone intelligent ou leur tablette pour chercher un emploi.
  • 72 % trouvent les formulaires de demande d’emploi fastidieux et ne complètent pas le processus.
  • 38 % ne peuvent pas postuler depuis leur appareil mobile parce que l’employeur n’a pas prévu cette option.
  • 46 % finissent de remplir leur formulaire de demande d’emploi sur un autre média que celui utilisé au début du processus.
  • 52 % trouvent très avantageux d’utiliser leur compte LinkedIn pour remplir une demande d’emploi.

Voici à quoi ressemble le processus de l’expérience candidat.

Expérience candidat
Le processus de l'expérience candidat

Quatre conditions d’une expérience candidat réussie

  1. Perfectionnez votre marketing RH. Pensez à votre site web, section « Carrières ».
  2. Mettez-vous à la place de votre candidat.
  3. Favorisez une communication à double sens et communiquez de façon personnalisée.
  4. Mesurez l’expérience candidat.

En conclusion… Par où commencer?

Offrir une excellente expérience candidat n’est pas seulement une question de temps et d’argent. Vous pouvez d’ores et déjà commencer à faire les choses différemment, puis augmenter la « complexité » au fur et à mesure, jusqu’à ce que chaque détail et chaque geste fassent partie intégrante de votre processus de recrutement.

Quelques conseils :

  • Créez de bonnes habitudes que vous inclurez dans votre processus de recrutement. Par exemple : donnez une rétroaction constructive aux candidats (retenus et non retenus) après chaque recrutement. Ou encore : envoyez-leur un courriel lorsque le poste est comblé.
  • Adoptez les nouvelles technologies afin d’augmenter la rapidité des demandes d’emploi et ainsi obtenir un plus grand bassin de candidats.
  • Prenez conscience de votre attitude et de l’image projetée sur le candidat. Aimeriez-vous passer une entrevue avec vous-même?

Quoi de plus gratifiant que de savoir que votre « top star » vous a choisi surtout en raison de l’expérience que vous lui avez fait vivre? Ou que votre candidat non retenu a apprécié la rétroaction que vous lui avez donnée et qu’il postulera à nouveau dès qu’une autre opportunité se présentera? En améliorant votre expérience candidat, vous observerez de nombreuses autres réactions positives. Faites-en l’essai et vous en ressentirez rapidement les effets!

Source : Revue RH, volume 21, numéro 1, janvier/février/mars 2018.


Références bibliographiques

Ajouté à votre librairie Retiré de votre librairie