Vous lisez : Tous partenaires stratégiques!

Le contexte actuel des organisations met en évidence les enjeux humains et offre des opportunités aux différents rôles RH. On nous demande de faire plus, mais voici 4 clés qui nous permettront de choisir de faire mieux plutôt que plus et ainsi atteindre nos ambitions. 

Le défi est lancé, et il reste le défi suprême des professionnels RH si on en croit le marché! Cela implique, nous dit-on, d’être plus vus, plus connus, plus compétents, plus outillés, plus présents, et d’avoir une vision globale (macro) et locale (micro)… En somme, de faire tout et d’être partout à la fois! Personnellement, je ne dirais pas « plus » mais « mieux ».

Comment?

Être patient et se fixer des objectifs réalistes et progressifs reste de mise pour devenir un acteur incontournable dans la prise de décisions stratégiques, quel que soit notre métier d’ailleurs.

Voici les 4 clés qui m’ont personnellement guidée et qui continuent à m’aider sur ce chemin :

Clé 1 Asseoir sa crédibilité sur sa performance en tant que fournisseur de services. Livrons ce pourquoi à la base le professionnel RH est reconnu, et livrons-le vite et bien!

Performer dans la gestion administrative et maîtriser les processus de bout en bout nous légitime d’emblée. Le budget est restreint pour sous-traiter le recrutement? Une aubaine ! Recruter l’ensemble des équipes nous offre deux opportunités de positionnement opérationnel : 1) celle d’être reconnus par les gestionnaires de proximité et; 2) celle de connaître tous nos collaborateurs puisque nous les avons sélectionnés et accueillis. Le professionnel RH est un bâtisseur de la culture organisationnelle, le ciment de la performance.

Clé 2 Bâtir un agenda efficace pour une présence efficace. Parfois seul professionnel RH en poste (comme en PME, par exemple), il est important de ne pas s’isoler de son réseau d’experts pour avoir de l’aide, ni des équipes pour obtenir leur adhésion. Nous avons le même client final, alors connectons-nous ! Allons sur le terrain (dans les bureaux, les ateliers). Faisons des immersions, de l’observation. Sortons de nos bureaux RH pour saluer, nous informer, nous inviter aux réunions. Sachons lire les performances affichées. Pas le temps ? Soyons plus efficaces dans notre processus administratif (optimisation) ou information (intranet), formons les gestionnaires, déléguons et nous trouverons du temps.

Clé 3 Travailler toujours plus à écouter, reformuler et traduire pour communiquer ou faire des recommandations précises sous forme écrite!

Savoir lire l’informel et conduire le changement est crucial pour être crédibles dans le temps et être entendus. Être la personne qui comprend lorsque les autres ne s’entendent pas est un avantage précieux qui peut nous rendre vite indispensable!

Clé 4 Communiquer et impliquer pour démystifier le travail des ressources humaines.

Piloter l’activité et la rendre visible : parler chiffres, performance, tendances clients, risques et coûts nous connecte au comité de direction. Parler des projets opérationnels et des enjeux humains à nos collègues enlève bien des a priori. Impliquer les équipes dans des démarches RH à leur portée (par exemple : démarche santé) favorise aussi le lien et la rétention, donc rassure les dirigeants. Les équipes et les gestionnaires sont impliqués dans les RH? Ils penseront à nous mettre plus souvent dans le coup en amont… Le cercle vertueux est en marche.

Lorsque les clés tournent dans le même sens, nous sommes mieux placés pour accéder à la table des discussions à fort enjeu.

Pour le professionnel des RH, l’environnement de la PME demeure, à mon sens, la meilleure école pour démarrer et développer ses compétences et son sens stratégique. Dans tous les cas, les expériences nous permettent d’expérimenter plusieurs facettes du métier et de mieux définir nos envies et notre posture. Choisir la porte à ouvrir est essentiel. Être partenaire stratégique est une ambition légitime, tout comme vouloir être le meilleur fournisseur de services! Choisissez la porte et adaptez vos clés!

Source : Revue RH, volume 20, numéro 3, septembre/octobre 2017.
Ajouté à votre librairie Retiré de votre librairie