Vous lisez : Coaching appréciatif et performance des leaders

Tendance émergente en coaching, le coaching appréciatif se différencie des autres approches en mettant d’abord l’accent sur les forces et les aspirations du client, plutôt que sur ses lacunes. Dans cet esprit, il se marie parfaitement à toute démarche de développement axée sur l’utilisation des forces et sur la psychologie positive. La recherche de ce qui inspire profondément le client génère un niveau élevé d’énergie et un engouement pour le changement, ce qui mène à des sommets insoupçonnés de performance. Le recours à l’imaginaire, à l’intuition, à la créativité et à l’expérimentation permet d’explorer des zones souvent ignorées par d’autres démarches de coaching.

Ce qui différencie le Ce qui différencie le coaching appréciatif des démarches plus traditionnelles :

  • mettre l’accent sur l’imaginaire et rendre ce rêve concret pour le client grâce à l’utilisation d’images auxquelles il peut avoir accès en un temps éclair ;
  • s’immerger complètement dans l’approche appréciative et la personnifier en tout temps dans le langage utilisé, les questions posées, le regard sur les expériences vécues, etc. ;
  • rendre incontournable le développement de la capacité du client à adopter pour lui-même les principes appréciatifs, afin qu’il maintienne cette façon de regarder les événements dans l’avenir.   

Principes de base du coaching appréciatif 

1. Principe d’anticipation : la vision inspire l’action

Les humains se dirigent vers ce qu’ils anticipent. Nous ne pouvons nous développer en une chose que nous ne pouvons imaginer.

  • Un aspect important du travail du coach consiste à amener le client à développer une image claire, positive et inspirante du futur désiré, qui dépasse largement la simple définition d’un objectif à atteindre. Plus cette vision est inspirante, plus la volonté de passer à l’action est grande.

2. Principe de simultanéité : s’interroger provoque le changement

À partir du moment où l'on pose une question, on peut provoquer un changement. Ceci implique que la réflexion et le changement peuvent être simultanés.

  • Dans le coaching appréciatif, ce principe se manifeste par l’utilisation de questions génératrices de réflexion qui cherchent à ouvrir sur de nombreuses potentialités.

3. Principe positif : des questions positives mènent à des changements positifs

Le coaching appréciatif utilise des questions puissantes ; elles visent à créer un niveau suffisant d’émotions positives pour générer un dynamisme élevé.

  • Le coach appréciatif favorise la création d’un environnement positif par la demande de questions inconditionnellement positives qui visent à nourrir l’énergie vitale du client.

4. Principe constructionniste : les mots créent le monde

La façon de percevoir la réalité est subjective et influencée par les échanges sociaux et les conversations.

  • Dans le coaching appréciatif, l’utilisation d’un langage propulsif, ouvert et à connotation positive est une volonté qui vise à aider le client à créer une réalité stimulante.

5. Principe poétique : on peut réécrire son histoire

Le passé, le présent et l’avenir peuvent être des sources inépuisables d’apprentissage, d’inspiration et d’interprétation.

  • Le coach aide le client à avoir plus de compassion envers lui-même pour sortir des interprétations limitatives de son histoire afin de la réinterpréter et mieux la définir.
Étapes du processus de coaching appéciatif

Étapes du processus de coaching appréciatif 

Le processus de coaching appréciatif comprend cinq étapes, guidées par ces principes. Bien qu’elles soient présentées de façon linéaire, la réalité est tout autre et l’intuition du coach l’amène à les intervertir, à revenir sur l’une ou l’autre ou à les répéter. Le processus en lui-même est donc très itératif et intuitif.

Étape 1

Définition : choisir le positif comme cible

On précise la situation de départ sur laquelle portera le coaching ; le critère ultime pour savoir qu’une situation est bien définie est qu’elle représente le meilleur résultat envisageable pour le client ; elle doit être positive, stimulante et audacieuse.

  • Le coach tente de comprendre avec son client ce qui se cache derrière la situation à résoudre, pour ensuite identifier le résultat souhaité et, finalement, imaginer ce qui pourrait arriver de mieux pour le client.

Exemple : travailler avec épanouissement et équilibre.

Étape 2

Découverte : reconnaître les expériences exceptionnelles

Le client se remémore des moments où il a déjà expérimenté ce qu’il souhaite retrouver aujourd’hui dans sa vie. Raconter son histoire permet de revivre les émotions positives passées, et de redécouvrir les forces déjà présentes.

  • Le coach amène le client à raconter ses expériences qui se rapprochent le plus de son aspiration. Il l’invite ensuite à identifier les valeurs fondamentales qui nourrissent son énergie vitale. Plus la situation à laquelle on aspire respecte ces valeurs, plus il sera stimulant de parcourir le chemin pour y arriver.

Exemple : respecter ses limites, s’harmoniser à qui on est vraiment.

Étape 3

Désir : créer la vision du futur désiré

Cette étape exige de faire davantage confiance à l’intuition et d’utiliser l’imaginaire pour mettre en image son aspiration. L’utilisation de l’image permet de revenir instantanément à ce qu’on veut créer.

  • Le coach amène le client à imaginer qu’il est en train de vivre son aspiration. Il lui demande de décrire les images qui lui viennent à l’esprit et qui capturent cette énergie. Le client identifie ensuite avec quelques mots clés une proposition dite audacieuse qui décrit l’aspiration de façon encore plus réelle.

Exemple : lâche prise et vis ! 

Étape 4

Design : inventer des façons de vivre le futur désiré

C’est une étape transitionnelle cruciale où le client ressent souvent de grands doutes face à sa capacité à réaliser son désir. Il est dans la période d’expérimentation et de mise en application, donc souvent dans l’inconfort.

• Le coach aide le client à affirmer son désir, à apprécier l’expérimentation, quel que soit le résultat, à devenir attentif à la manifestation d’opportunités, à garder confiance et à devenir de plus en plus appréciatif envers lui-même. 

Étape 5

Destinée : intégrer le désir au quotidien

Le but pour le client est d’intégrer pleinement son rêve et de vivre son aspiration. Dans ce processus, il commence généralement à raconter de nouvelles histoires à propos de sa vie et sur lui-même. Il s’imprègne des principes du coaching appréciatif.

• Le coach aide son client à reconnaître comment son désir se manifeste au présent, à persévérer jusqu’à sa plus grande satisfaction.

Conclusion

Tout au long du processus de coaching appréciatif, il est essentiel d’aider le client à rester connecté à sa force vitale, car c’est ce qui génèrera chez lui un niveau d’énergie incroyable qui le soutiendra en continu.

Source : Revue RH, volume 20, numéro 2, juillet/août 2017.
  • Orem, S.L., J. Binkert et A.L. Clancy. Appreciative coaching: A positive process for change. San Francisco, CA: Jossey-Bass. 2007.
  • Gordon S. Appreciative Inquiry Coaching. International Coaching Psychology Review, vol. 3, n° 1, March 2008.
  • Sloan B. et T. Canine. Appreciative Inquiry in Coaching: Exploration and Learnings. AI Practitioner, The International Journal of AI Best Practice. May 2007
Ajouté à votre librairie Retiré de votre librairie