Vous lisez : La retraite renouvelée : Tout le monde y gagne!

La retraite vécue par nos parents et nos grands-parents est aujourd’hui redéfinie et transformée par les baby-boomers – le plus grand nombre de gens dans l’histoire à atteindre l’âge de la retraite. On constate qu’au Canada, mille personnes atteignent 65 ans chaque jour. De plus, avec l’espérance de vie à la hausse, les retraités pourraient vivre de 20 à 30 ans de plus, ce qui serait leur plus longue étape de vie. Il est donc impératif de s’y attarder.

Dans ce contexte, voir la retraite sous un autre angle devient une nécessité. Le concept de la « retraite renouvelée » le permet. Comment? En voyant le passage à la retraite comme une période de transition pour l’individu. Au cours de cette phase, ce dernier prend plusieurs décisions, dont celle de décider d’arrêter de travailler ou de considérer d’autres modalités de travail. Cela le mène à trouver de nouvelles façons de demeurer actif et de contribuer à la société afin de maintenir un sentiment d’accomplissement et d’appartenance. C’est aussi le moment idéal pour actualiser ses passions, pour rééquilibrer son mode de vie ainsi que pour s’occuper de son bien-être physique, émotionnel et mental, sans oublier la nécessité de poursuivre ses apprentissages et de partager ses connaissances.

Les façons de profiter pleinement des opportunités et de surmonter les défis de la retraite sont illimitées. Toutefois, une période de réflexion et d’exploration est nécessaire… La recherche indique que la planification et un état d’esprit positif à cette étape de vie contribuent à une retraite réussie.

La préparation à la retraite

La clé d’une retraite réussie repose sur une bonne préparation. Même les planificateurs financiers reconnaissent l’importance d’une planification qui inclut les aspects psychosociaux.

Ça prend un plan de vie qui est flexible, stimulant et adapté aux besoins de l’individu. Ce genre de planification implique beaucoup d’introspection, ce que bien des gens n’ont pas pris le temps de faire à cause de leur vie trop occupée. Une telle introspection permet une meilleure harmonisation avec ce qui est important maintenant, la découverte de nouveaux centres d’intérêt, une croissance personnelle à tous les niveaux et une transition vers un « nouveau SOI » moins lié au travail.

Cadre de référence

Par du coaching individuel et des ateliers en entreprise, on peut aider les employés à réfléchir, explorer et planifier leur prochaine étape de vie. Cela permet de les guider vers une transition en douceur et le transfert des connaissances.

Le cadre de référence pour « la retraite renouvelée » facilite cette autoréflexion et regroupe quinze facteurs de succès sous six sphères de vie. À l’aide d’un questionnaire diagnostique en ligne, d’un rapport personnalisé et du coaching individuel, on peut rapidement cibler les facteurs de succès qui agiront comme leviers et ceux qui demandent plus d’attention pour que la retraite soit équilibrée et satisfaisante. Un coffre d’outils et du coaching individualisé permettent d’aller plus en profondeur afin de créer un plan flexible et fait sur mesure. Les six sphères sont présentées à la figure 1.

Figure 1

Enjeux organisationnels

En quoi cette planification pour une retraite renouvelée aide-t-elle les organisations? Le vieillissement de la main-d’œuvre et ses impacts sur l’efficacité organisationnelle continuent de préoccuper les professionnels RH. Les entreprises ont analysé l’évolution de leurs effectifs et reconnaissent qu’elle aura un effet sur leur capacité organisationnelle. La plupart ont mis en place des plans d’action.

Mais jusqu’à quel point les organisations ont-elles planifié la transition organisationnelle qui englobe l’exode de leur main-d’œuvre la plus expérimentée, le développement des jeunes talents et le transfert des connaissances entre les deux générations? Un nombre grandissant d’entre elles va plus loin que la planification à la retraite traditionnelle traitant l’aspect financier, en offrant également à leurs employés une planification de transition dans leur vie personnelle et professionnelle.

Valeur pour l’organisation

Parmi les meilleures pratiques RH ciblées aux baby-boomers, on retrouve les éléments suivants :

  • planification de la relève : ouverture de nouvelles perspectives de carrière pour les jeunes talents prometteurs et élimination des blocages
  • reconnaissance de l’employé : valorisation des employés plus âgés par la création de rôles transitoires pour faciliter la retraite et encourager le lâcher-prise
  • transfert des connaissances : occasion pour les baby-boomers de partager leurs connaissances et d’agir comme mentors auprès des jeunes talents
  • programme de bien-être : intégration des avantages sociaux et des services adaptés à l’étape de vie des baby-boomers, incluant de nouvelles modalités de travail
  • respect et engagement : valeurs d’entreprise démontrées par des actions concrètes telles que des ateliers ou un coaching personnalisé touchant les aspects psychosociaux de la retraite

Enjeux personnels

En quoi cette planification aide-t-elle les individus? Vient un temps dans leur carrière où les personnes commencent à accorder plus d’importance à des sphères de leur vie qu’elles avaient mises de côté en raison des exigences de leur travail. Un programme d’encadrement en vue de la retraite leur propose une manière de stimuler une autoréflexion à cet égard.

Valeur pour l’individu

Encadrés par un coach, les gens planifient leur transition et envisagent avec enthousiasme la prochaine phase de vie ou ils explorent peut-être de nouvelles options pour combler leur besoin de travailler. Ils confrontent leurs plus grandes peurs face à la retraite, tels l’isolement et la perte du sentiment d’accomplissement, et ils identifient leurs espoirs pour cette étape de vie. Encouragés par la possibilité de regagner l’énergie pour faire les choses qu’ils aiment, ils commencent à équilibrer leur vie en essayant de nouvelles activités comme l’apprentissage des sujets variés et le bénévolat rattaché à une cause qui leur tient à cœur.

Témoignage

Lucie-Marie Gauthier, vice-présidente RH & Communications, Fednav ltée

En 2014, nous avons évalué qu’environ 35 % de nos employés professionnels et cadres partiraient à la retraite dans les cinq prochaines années. Ces départs auraient bien évidemment un impact majeur sur notre organisation.

Il nous fallait gérer la situation, car un départ à la retraite a un impact non seulement sur l’individu, mais aussi sur toute l’équipe qui l’entoure. En offrant un soutien personnalisé à nos futurs retraités, nous minimisons leur stress en les préparant à cette étape importante de leur vie. Nous les aidons aussi à prendre les mesures nécessaires pour transférer leurs connaissances et pour identifier l’héritage qu’ils souhaitent laisser à l’entreprise. Les départs à la retraite se font ainsi de manière plus organisée et plus sereine. Le futur retraité gère ce départ comme un projet, ce qui diminue son stress et celui de son entourage.

J’ai personnellement été témoin de l’évolution des participants pendant le processus de coaching; j’ai vu l’impact positif sur le climat de travail. Ce fut assurément une valeur ajoutée, tant pour les individus que pour l’organisation.

Facteurs de succès

Nous avons diffusé une série d’ateliers touchant 50 employés au sein d’une organisation offrant un programme anticipé à la retraite; parmi les 15 facteurs de succès mesurés nous avons alors constaté que certains nécessitant des améliorations étaient récurrents chez les individus.

Travail et carrière

  • Réorientation professionnelle : une identité moins attachée au travail
  • Remplacement des fonctions du travail : surtout la socialisation, le sentiment d’être utile et la gestion du temps

Épanouissement personnel

  • Satisfaction de vie actuelle et future et un sens de vie à la retraite

L’expérience auprès d’une centaine de personnes confirme que la disposition à la retraite est différente pour chaque individu, un plan de retraite doit être fait sur mesure, et les gens ainsi que les organisations profitent d’une transition encadrée. Bref, tout le monde y gagne!

Source : Revue RH, volume 19, numéro 5, novembre/décembre 2016.

Ajouté à votre librairie Retiré de votre librairie