Vous lisez : Marie-Ève Dufour, CRHA

Mon premier emploi – Mon premier emploi était à l’école secondaire. À chaque période estivale, la direction embauchait des élèves pour préparer les volumes scolaires qui seraient utilisés l’année suivante. Comme les volumes étaient fournis, il fallait effacer les traces de nos prédécesseurs!

Ce que vous auriez aimé savoir au début de votre carrière – Qu’il faut être patient! L’expérience s’acquiert avec le temps!

Ce qu’on sous-estime trop en RH/RI – Les travailleurs en début de carrière. Ils sont souvent l’objet de généralisations à connotation négative qui nous empêchent d’exploiter leur potentiel d’innovation. Nous oublions que chacun de nous a aussi fait son entrée sur le marché du travail, peu importe l’époque!

Un livre marquant – Si je reste de Gayle Forman. Ce livre montre qu’il existe toujours quelque chose ou quelqu’un pour qui ou pour quoi il faut se battre. Peu importe ce qui arrive, la vie ne nous amène que ce que nous sommes capables de vivre.

Quelle musique écoutez-vous en ce moment? L’album No place in Heaven de Mika. J’aime les textes de cet artiste, la façon dont il alterne les langues. Dans un même album, il peut nous faire danser, rire et pleurer.

Pour garder votre équilibre, vous… Garder l’équilibre, quelle bonne question. Doit-on parler d’équilibre ou d’harmonie? Avec des jumeaux en bas âge, ma réponse sera que c’est impossible! Je m’écoute et lorsque le besoin se fait sentir, je m’arrête et je prends le temps de vivre… harmonie oblige!

Votre endroit préféré pour un cinq à sept – À la maison, un vendredi soir d’été, sur le bord de la piscine, avec un verre de rosé. Je suis davantage cocooning que jet set!

Ce qui vous a fait choisir les RH comme profession – Pour accompagner l’humain dans la sphère au sein de laquelle il évolue plus du tiers de sa vie, pour le changement omniprésent qui caractérise ce champ, pour la diversité des défis offerts.

Une image qui illustre votre vision des RH/RI : un jongleur parce qu’il doit être agile.

Source : Revue RH, volume 19, numéro 3, juin/juillet/août 2016.

Ajouté à votre librairie Retiré de votre librairie