Vous lisez : Le Web 2.0 au service du recrutement

Le Web 2.0 est une version améliorée du Web original. Les sites Internet 2.0 sont interactifs et collaboratifs, ce qui veut dire que l’internaute prend une part active à la vie du site. Cette technologie change énormément l’utilisation qu’en font les gens. Pour les organisations, la toile n’est donc plus seulement une vitrine pour se faire connaître, c’est maintenant un endroit vivant qui permet le réseautage et l’échange.

En ce qui concerne la gestion des ressources humaines, l’avènement du Web 2.0 a permis, entre autres, l’éclosion d’une nouvelle méthode de recrutement. Celle-ci offre beaucoup plus de possibilités que les sites d’affichage d’emploi : elle permet de partager une offre, de moduler les pages et les structures du site Internet suivant ses besoins, de récupérer des flux RSS d’offres d’emploi, de stage ou d’intérim adaptées aux besoins du candidat; elle offre aussi des outils qui permettent le partage de connaissances avec d’autres internautes. Pour obtenir de bons résultats avec ce nouveau type de recrutement, il faut déployer certaines stratégies. En voici quelques exemples…

  • Inscrire les postes à pourvoir dans divers portails d’emploi. Ce type de site offre différents outils destinés tant aux employeurs qu’aux candidats. Il permet, entre autres, d’afficher les postes et les curriculum vitæ, de faire des recherches selon les habiletés, les compétences, les types d’emplois ou les régions, d’interagir et même d’apparier les postes et les candidats.

     
  • Rechercher des sites de recrutement 2.0 tels youjob qui mettent la technologie vidéo à la disposition de l’employeur et des chercheurs d’emploi. On y trouve des curriculum vitæ en vidéo et des vidéos de recruteur et on a même la possibilité d’interagir par la suite grâce à la visioconférence.

     
  • Utiliser les réseaux sociaux tels que Facebook, Myspace, Twitter ou autre ou les univers virtuels comme Second Life pour faire connaître les postes à pourvoir. Sur Facebook, par exemple, certaines entreprises créent des groupes où elles se présentent et recrutent. Les employés peuvent en devenir membres, élargir leur réseau et même faire eux-mêmes du recrutement pour le compte de leur employeur.

     
  • Utiliser la technologie pour faciliter le processus de recrutement peut être un atout et améliorer la visibilité de l’organisation. Les webcams, les téléphones cellulaires, les vidéoconférences, le clavardage sont tous des outils efficaces qui permettent d’accélérer le processus de présélection, d’abolir les distances et de résoudre certains problèmes de mobilité.

     
  • Ne pas hésiter à fureter sur le Web. Il y a plusieurs chercheurs d’emploi qui y ont créé des blogues, des sites Web ou des profils dans des sites de réseautage pour se faire connaître et développer leur réseau.

Source : Effectif, volume 12, numéro 1, janvier/février/mars 2009.

Ajouté à votre librairie Retiré de votre librairie