Vous lisez : Une retraite… sur le terrain!

En 2013, DESI (Développement, Expertise et Solidarité Internationale) s’est investie dans la mise en place d’activités génératrices de revenus pour plus de 80 femmes pauvres au Niger. Il s’agissait d’un projet d’envergure limitée, mais d’un projet concret, qui depuis a produit des résultats tangibles. Ce fut le cas pour cette femme divorcée, abandonnée sans toit ni moyens de subsistance avec ses quatre enfants. Après sa formation et l’octroi de microcrédit, elle a pu monter son propre atelier de couture et s’assurer un revenu suffisant pour entretenir sa famille. Le projet ayant très bien fonctionné, on a pu obtenir un nouveau financement en 2016 et poursuivre les activités.

L’ONG partenaire de DESI dans ce programme a bénéficié de l’appui de plusieurs de nos coopérants. De Miklos, notamment, qui a donné un coup de main à la gestion en novembre 2017; ou encore de Pierre, qui a passé deux mois à Niamey en 2018 pour seconder les femmes dans l’administration et leur fournir des outils de communication pour promouvoir leur travail.

DESI est un organisme de coopération internationale regroupant des retraité(e)s et préretraité(e)s qui, comme Pierre et Miklos, mettent bénévolement leur expertise au service de communautés dans les pays en développement. Nos membres peuvent explorer de nouveaux horizons tout en continuant de relever des défis professionnels intéressants, à leur rythme et dans un cadre flexible, avec des mandats courts ou longs, selon leur disponibilité.

DESI
Johanne Carignan, spécialiste en ressources humaines a eu la chance de participer à des célébrations de villages – Bénin.

Pour Danielle, cette mission, c’est le bonheur. Gestionnaire dans le domaine culturel, elle rêvait déjà de la coopération dans la vingtaine. Mais la vie l’a entraînée ailleurs et c’est seulement à la retraite qu’elle a enfin pu partir. Toutefois, voyager ne lui suffit pas : « Comme touriste, tu n’es pas en lien direct avec le monde ». Avec la coopération, elle se lance un défi. Il lui faut s’adapter à une façon de faire et à un mode de travail différents et mettre en jeu toute sa créativité pour trouver comment produire des résultats avec des moyens limités. C’est donc un défi professionnel autant que personnel. Mais sortir de sa zone de confort est la seule façon pour elle de vraiment apprivoiser une autre culture. Et c’est un plaisir.

Danielle a accepté des missions avec différentes ONG, puis elle a essayé DESI, avec laquelle elle aime beaucoup collaborer. « Avec DESI, on prend le temps de faire les choses en profondeur. Et puis, le coopérant est partie prenante avec la direction dans le projet. Peut-être parce que DESI est une ONG plus petite… ». Une ONG à la mesure de ses membres, qui recrute en permanence de nouveaux candidats et candidates désireux de s’impliquer et de mettre leur expertise au service de communautés en développement et, comme Danielle, de contribuer un tant soit peu « à une vision d’un monde meilleur ».

Si l’expérience vous attire, n’hésitez pas à visiter notre site Internet et à poser votre candidature [http://ong-desi.qc.ca/engagez-vous/] ou contactez francois.durand@ong-desi.qc.ca pour plus d’informations. Ce sera un plaisir de vous rencontrer et de répondre à toutes vos questions. Et qui sait? Nous pourrions vous lancer un défi.

Comité de membership

DESI

info@ong-desi.qc.ca | Facebook | LinkedIn

Ajouté à votre librairie Retiré de votre librairie