Vous lisez : Intelligence artificielle et pénurie de main-d’œuvre

Que ce soit pour faire face à une croissance de l’activité ou pour compenser des départs volontaires, de nombreuses entreprises québécoises peinent à recruter des employés pour pourvoir leurs postes vacants. Et ce manque de personnel peut avoir des conséquences négatives sur les entreprises : désorganisation, personnel débordé, perte de clients, refus de nouveaux contrats, baisse du chiffre d’affaires, etc.

Attirer des talents grâce à un processus de recrutement efficace, les fidéliser en développant leurs compétences et les retenir en leur proposant une expérience employé réussie sont donc plus que jamais au cœur des préoccupations des services RH.

Mais qu’est-ce qui est mieux pour votre organisation et beaucoup moins difficile que de recruter des talents à l’externe? Conserver ses talents déjà dans l’entreprise.

Les logiciels de gestion des ressources humaines, en centralisant toutes les données RH, sont une source d’informations précieuse pour aider les directions des ressources humaines à prendre des décisions stratégiques pour leur entreprise et les aider dans l’atteinte de cet objectif.

En effet, ils permettent de collecter de nombreux indicateurs dont certains peuvent permettre d’anticiper le départ prochain d’un employé : âge, augmentations salariales, temps de trajet domicile/travail, ancienneté, retards, absences, évaluations annuelles de performance, souhaits d’évolution, formations suivies, etc.

Mais la multitude d’indicateurs à prendre en compte rend l’interprétation complexe, car toutes ces informations, bien que centralisées dans un seul et même outil, sont souvent exploitées par différentes personnes. De plus, il faut croiser de nombreuses données et se baser sur l’historique pour en tirer des conclusions intéressantes. Cette tâche est très complexe et nécessite beaucoup d’intelligence et d’expérience humaines. Sans compter qu’elle est fastidieuse.

Afin d’aider les services RH dans l’optimisation de la gestion de leurs ressources humaines, le logiciel RH SIGMA-RH intègre désormais un modèle d’intelligence artificielle qui, grâce à ses capacités d’interprétation des données complexes et d’apprentissage, permet de calculer l’indice d’engagement des salariés et de mieux anticiper le risque de leur départ.

Les gestionnaires RH peuvent ainsi porter une attention toute particulière à leurs meilleurs talents à fort risque de démission afin de comprendre les raisons qui pourraient les pousser à partir et de mettre en place des mesures correctives pour les retenir au sein de leur entreprise. Le rôle des responsables des RH devient très stratégique et nécessite une certaine agilité.

Ces nouveaux modèles prédictifs basés sur l’intelligence artificielle permettent aux services RH de mettre en place des stratégies de rétention des talents personnalisées et efficaces et de participer activement à la croissance de leur entreprise.

L’introduction de cette technologie dans les SIRH change totalement la donne et offre aux entreprises qui en profitent un avantage concurrentiel majeur sur leurs compétiteurs. L’augmentation de l’efficacité organisationnelle occasionnée par la réduction du taux de roulement leur permettra d’aller beaucoup plus rapidement avec moins d’efforts.

On a ici un bel exemple de la devise « vaut mieux prévenir que guérir ».

N’attendez pas, la technologie est là, il faut l’utiliser.

Ajouté à votre librairie Retiré de votre librairie