Vous lisez : La fonction RH en pleine évolution

Depuis une quinzaine d’années, certaines tendances sont devenues récurrentes en gestion des ressources humaines. Pensons entre autres à la révolution numérique, à l’avalanche de données qui s’ensuit, au repérage de candidats qui transforme le recrutement, au rôle-conseil exigé des CRHA et CRIA… De simples orientations, elles sont en train de devenir de vraies réalités au sein des services RH.

En ce début d’année, nous avons voulu faire un tour d’horizon de toutes ces tendances, parfois lourdes, qui influencent fortement la fonction ressources humaines. Nous vous présentons plusieurs articles qui, vous le constaterez, vont dans toutes les directions. C’est voulu!

Tout un foisonnement de tendances dans ce numéro auquel ont contribué notamment Ian Cullwick, vice-président, recherche en leadership et ressources humaines au Conference Board du Canada, et Peter Block, sommité en matière de rôle-conseil (externe et interne). Nous sommes fiers de leur contribution à Effectif!

« Les employés sont au cœur des organisations durables », certifie d’entrée de jeu un auteur. Pour sa part, le Dossier affirme haut et fort que nous sommes dans la décennie du talent, et que « les employeurs avant-gardistes qui adaptent leurs stratégies RH [à cette réalité] posséderont un avantage concurrentiel durable ».

Il faut donc assurer le bien-être des salariés par une culture humaine dans l’organisation. Car la culture organisationnelle est la base de l’attraction, de l’engagement et de la rétention des talents. C’est ici que la fonction conseil et le leadership des professionnels RH prennent toute leur importance. Sans surprise, l’établissement d’une culture d’innovation fait aussi partie des tendances de l’heure. Les leaders RH sont-ils prêts pour ce rôle?, se demande un auteur.

Dans une organisation performante, il faudra « mieux utiliser l’intelligence et l’esprit des employés » et développer des compétences collectives, affirme un autre auteur. Améliorer les interrelations aussi… Vous verrez, dans un article passionnant, que les neurosciences seront la clé d’une communication de haut niveau.

Il faudra aussi tirer parti des nouvelles technologies, à bon escient, non seulement pour repérer les candidats de talent, mais aussi pour diversifier les modes d’apprentissage… entre autres. Ainsi, la fonction RH devra développer ses capacités technologiques, mettre à profit le « boom des données », savoir analyser et utiliser les « données probantes » pour améliorer son processus décisionnel. Elle devra aussi encadrer l’utilisation des réseaux sociaux et continuer à être vigilante en matière de harcèlement psychologique pour éviter une dérive vers la victimisation. Deux dossiers d’actualité pour les relations du travail!

Bonne lecture!

Francine Sabourin, CRHA, éditrice

Source : Effectif, volume 18, numéro 1, janvier/février/mars 2015.

Ajouté à votre librairie Retiré de votre librairie