Vous lisez : Des accusations criminelles à la suite d’une plainte déposée par l’Ordre

L’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés a reçu cette semaine la confirmation que des accusations criminelles pour fraude ont été portées contre Stéphane Savoie, un ancien contrôleur de l’Ordre. Cela constitue un jalon significatif dans la démarche amorcée il y a trois ans, en mai 2016, alors que l’Ordre avait formellement déposé une plainte à la police après avoir découvert des transactions financières suspectes.

À l’époque, l’Ordre avait immédiatement alerté les autorités policières et déclenché une enquête interne. Cette dernière avait permis d’identifier la personne à l’origine de la fraude, estimée à 106 000 $, et de procéder à son congédiement.

Dans les jours qui ont suivi, l’Ordre avait de plus mandaté un cabinet spécialisé en juricomptabilité afin de réaliser un audit interne des finances et des procédures. Aucune autre irrégularité n’avait été constatée. Les mesures de contrôle en place ont également été resserrées.

Enfin, une poursuite civile a été intentée dans le but de récupérer les sommes subtilisées.

L’Ordre suivra avec attention les développements de cette affaire et poursuivra sa collaboration avec les instances judiciaires responsables.

En dénonçant cette fraude aux autorités, l’Ordre a de nouveau affirmé son engagement à prendre toutes les dispositions nécessaires pour être un citoyen corporatif responsable à la hauteur de sa mission première, la protection du public.

Source : Ordre des conseillers en ressources humaines agréés

Ajouté à votre librairie Retiré de votre librairie