Vous lisez : Un investissement de 3 millions pour contrer la pénurie de main-d’œuvre dans les régions

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, M. Jean Boulet, a annoncé l’adoption d’une nouvelle mesure gouvernementale visant à appuyer les entreprises en région ayant des difficultés de recrutement dans leurs démarches d’attraction de la main-d’œuvre.

Cette mesure, qui rentrera en vigueur dès le 1er mai 2019, a pour objectif de couvrir une partie des frais de recrutement et d’installation de travailleurs embauchés dans une autre région. Elle encourage notamment les entreprises invitées par un organisme en régionalisation à se déplacer pour aller à la rencontre des personnes immigrantes en quête d’un emploi.

Ainsi, 50 % des frais de déplacement pour une activité d’embauche réalisée à plus de 50 km de l’entreprise concernée pourront être remboursés, et ce, jusqu’à un maximum de 500 $ par jour par employé.

En outre, les entreprises qui remboursent les coûts de déménagement et de transport d’une personne recrutée pourraient bénéficier d’un remboursement de 50 %, jusqu’à concurrence de 1000 $ par nouvel employé.

Selon les données du ministère, ce sont près de 400 entreprises qui pourraient bénéficier du soutien au recrutement et près de 300 personnes de l’aide à l’embauche.

Les entreprises souhaitant obtenir plus d’informations sur les modalités de remboursement peuvent contacter un conseiller aux entreprises du ministère au bureau de Services Québec ou au centre local d’emploi (CLE).

Rechercher un CLE à partir des services offerts

Ajouté à votre librairie Retiré de votre librairie